Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur mon corps, tu t'es posée,

Dans mes bras, enlacée,

Plus rien ne comptait

Que notre union à l'instanté ;

Nos Ames se sont connectées 

Et le nirvana nous a submergé.

Plus rien ne comptait, 

A l'aube du petit matin ,

Je te serrais contre mon sein,

Tu étais si belle dans cette langueur,

Tu me remplissais de bonheur.

Pense à moi  toujours ainsi,

Je serais là où tu seras,

Nous prendrons la route ensembles,

Sur de nous et de notre Amour.

 

Ancone 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :