Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si nous allons bien, nous n'y pensons pas mais la santé est un bien précieux; c'est quand on ne l'a plus que l'on s'en rend compte.

Nous pouvons être malade sans le paraître. Ex: j'ai une bronchite et mis à part quelques rares quintes de toux, personne ne le sait. Le fait de ne pas l'ébruiter ne va pas me guerir mais je serais plus dans l'action et le déroulement normal de mes journées. Par contre, si je me plains à tous je laisse la porte ouverte à la compassion (ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi mais dans ce cas ne m'aidera pas. 

Des pensées comme "oh ma pauvre!, quelle"poisse" .., cela peut être plaisant pour notre égo mais cela ne procure aucun soulagement de la maladie car nous la regarderons plus négativement. Si on est sûr d'aller mieux, ce sera un pas en avant et la maladie durera moins de temps.On aura soin de faire un nettoyage des chakras et on s'en tiendra aux "simples" pour se soigner.

Les maladies sont courantes sur terre mais ce n'est pas une chose obligatoire pour tous; si nous savons écouter notre corps, il nous envoie des signaux d'alarme avant la maladie, ainsi nous pouvons anticiper et nous soigner.

ex: je suis sans voix ; on peut se poser des questions qui peuvent être axées sur le physique ou (et) le psychique. 

  • Etais je assez habillé  par rapport à la température extérieure?
  • Ai je entendu quelque chose d'incroyable ou de choquant? etc...

Situer le problème est un grand pas en avant et aide à la guérison.

Pallon

Partager cet article

Repost 0