Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sacrifice des animaux

Les Ames de certains animaux ont décidé lors de la réincarnation de se sacrifier pour nourrir la planète; par contre, ils n'ont pas choisi de souffrir longuement

Le fait de trancher la gorge des animaux engendre une agonie assez longue et douloureuse. L'agonie est souffrance et n'apporte rien de plus, au contraire.

Cette ouverture béante peut être le siège de contaminations, de souillure, qui se retrouvent dans la viande. Les conditions d'hygiène ne sont pas toujours remplies et chacun doit le savoir, surtout les personnes qui consomment la viande peu cuite.

Mais le principal n'est pas là, et revenons à l'animal, il sait quand il doit mourir, il y est préparé mais, pas à la façon dont il pressent l'agonie les jours précédents et le jour même. La peur l'envahit le stress, son corps se serre.. L'ame sort avant, le corps perd sa résonnance, il n'est plus que la matière mais avec la mémoire du stress. La viande n'est plus si vibratoire et perd de son interët nutritif pour l'homme.

Si nous pensons que Dieu demande à ce que les moutons ou autres animaux souffrent ainsi, on est dans l'erreur la plus complète. ; l'amour ou au moins le respect de chaque être vivant est d'importance. Ceci n'est pas un plaidoyer contre l'Aïd Kebîr, mais pour l'éviction de la souffrance des animaux.

Des solutions existent qui ne sont pas la panacée mais qui permettent un grand pas en avant pour éviter un maximum la souffrance. L'électrocution est plus rapide et moins douloureuse si elle est pratiquée avec soin et respect; Si rituel, il y a, il commencera seulement lorsque l'animal sera insensible.

Pallon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :