Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mémoires  de l'âme

~Il était une fois, une dame, nommée Marcelline, veuve depuis peu, qui trouva devant sa porte une chatte aux yeux bleus clair et à la fourrure zébrée blanche, grise, beige. Elle la recueillit chez elle car elle se dit qu'elle aimerait bien un peu de chaleur et de réconfort .

Le lendemain, elle lui donna le nom qui lui avait été suggéré dans un rêve cette nuit là : Marianne

Peu de temps après, Marcelline se rendit compte que cette chatte était spéciale, elle faisait des choses étranges qu' elle ne comprenait pas. Par exemple, il prenait un morceau de pain et le portait à un endroit à chaque fois diffèrent; quand elle montait l'escalier, elle se cachait et jamais elle ne venait sur ses genoux; Souvent, elle montait sur la chaise près de la fenêtre et miaulait sans discontinuer pendant une heure, malgré cela elle ne sortait jamais à l'extérieur.

Mais ce que Marcelline trouvait le plus intriguant, c'est lorsqu' elle la retrouvait fermée dans un tiroir avec un bout de pain. Elle arrivait à se faufiler à son insu et elle la cherchait partout. Elle se posait beaucoup de questions à son sujet et se demandait si cette chatte était "normale". Un jour, sur le chemin en allant au marché, elle rencontra une vieille dame qui engagea la conversation sur des choses banales et, chemin faisant, notre veuve lui parla de sa chatte et de son attitude bizarre. Lorsque Marcelline lui dit le nom du chat, la vieille dame s'arrêta interloquée et tout à coup elle alla en direction d'un banc et s'assit, blême.

Elle raconta alors un fait passé depuis vingt ans environ à quelques kilomètres de là. Un événement traumatisant avait secoué tout le village et ses environs. Une très jeune fille avait disparu et malgré maintes recherches personne ne l'avait retrouvée.

Une voyante du village voisin avait été consultée et elle leur avait confié que cette jeune fille était victime de sortilège et qu'elle serait transformée en chat. Personne n'avait prêté trop de crédit à ses propos à cette époque.

Quelques années plus tard, elle fut retrouvée, enfermée dans une cabane dans les bois. Elle était morte depuis peu, contrairement à l'homme qui la tenait en esclavage dont le corps était décomposé. Pourquoi etait elle restée là après la mort de l'homme, on ne le sait pas. Aux quatre coins de la pièce à même le sol des morceaux de pain étaient encore présents, Ils en ont retrouvé aussi dans les tiroirs de la commode...

La réincarnation d'une Ame présage les blessures, chocs, traumatismes mais aussi sortilèges, malédictions qui subsistent, se poursuivent si personne ne coupe le lien. C'est un fait à savoir qui permet plus de tolérance envers autrui.

Auteur : Bénérando et Mésanges du ciel

Partager cet article

Repost 0